5 actions lucratives pour développer votre activité sur internet

L’inaction est la fin de toute entreprise. Si vous n’agissez pas régulièrement, chaque jour, pour faire progresser votre activité, la stagnation se transformera vite en décroissance. Les clients disparaîtront, votre entonnoir de vente sera vide et votre chiffre d’affaires tombera à zéro en un clin d’œil.

Évitez ce scénario !  Voici cinq mesures à prendre pour stimuler les revenus et la croissance de votre entreprise.

1. Envoyez régulièrement des courriels à vos clients.

Contrairement à la croyance populaire, le marketing par courrier électronique n’est pas complètement mort. Le courrier électronique est le moyen le plus simple de rester en contact avec vos clients et prospects pour leur faire connaître vos nouvelles offres ou leur recommander un produit d’affiliation qui vous rapporte une commission.

L’email n’est pas mort

2. Concentrez-vous sur le service à la clientèle.

Oui c’est pour quoi ?

Vous ne plairez jamais à tout le monde, mais vous pouvez aussi faire de votre mieux. Inévitablement, les clients vous contacteront pour vous poser des questions ou vous demander un remboursement, alors soyez prêt à répondre à ces demandes en temps utile. Respectez vos engagements en matière de remboursement, et ne négligez ou ne manquez jamais de respect à un client. Les avis négatifs en ligne sont plus faciles à trouver que les avis positifs.

Vos clients ne sont pas vos ennemis.

3. Augmentez vos tarifs.

Assumez vos tarifs.

Quand avez-vous augmenté vos tarifs pour la dernière fois ? Vos prix sont-ils compétitifs par rapport au marché actuel ? Votre client idéal peut-il encore se permettre vos nouveaux tarifs ? Soyez certain que votre expertise vaut un nouveau tarif (à la hausse) et faites-le savoir à votre clientèle actuelle (avec subtilité) afin qu’elle ne saute pas du navire.

4. Reconditionnez vos offres.

Reconditionnez vos anciens contenus.

Ne réinventez pas la roue. Prenez simplement votre ancien contenu (livres, programmes, articles de blog, etc…) et créez de nouvelles offres groupées ou créez un produit entièrement nouveau. Les informations ou les produits doivent évidemment être liés par thème pour plaire au plus grand nombre et assurez-vous de fixer le prix en conséquence.

5. Créer une nouvelle offre pour les anciens clients.

Les gens achètent à des personnes qu’ils connaissent, qu’ils aiment et en qui ils ont confiance, alors ouvrez cette liste d’anciens clients et créez une offre exclusive juste pour eux. Faites en sorte que l’offre soit sexy, exclusive et rare ou limitée pour obtenir des résultats rapides.

Faire du neuf avec du vieux.

Comment savoir ce que je dois offrir ?

C’est une question très habituelle et qui se résume à connaître votre public cible. Comment veulent-ils que leurs informations soient présentées ? Quels sont les sujets brûlants dans leur secteur d’activité ? Quels sont les combats qu’ils mènent chaque jour ? Quels sont les problèmes auxquels ils sont confrontés ?

La façon la plus simple de le savoir ce qu’ils veulent est de leur demander (par exemple à travers un sondage).

Une autre raison pour laquelle les conseillers/web-entrepreneurs ne savent pas quoi offrir est qu’ils n’ont pas de plan, ni pour leur entreprise ni pour les personnes qu’ils veulent aider. La rédaction d’un plan d’entreprise avec des étapes claires pour les mois à venir est impérative pour la croissance de l’entreprise et vous trouverez ici un article sur le sujet.

Business plan : trois éléments indispensables

Partir d’une page blanche…

Vous voulez lancer ou développer une activité sur internet ?

Voici les 3 éléments que votre plan d’affaires doit impérativement comporter.

Les entreprises de tout type, y compris dans le domaine du conseil, ont besoin d’un plan d’affaires (le fameux « business plan »). Ne croyez pas que vous pouvez sauter cette étape importante parce que vous offrez un service plutôt qu’un produit physique. Toute entreprise peut bénéficier d’un plan d’affaires.

Première étape : se poser les bonnes questions (et y répondre).

Lorsque vous créez un plan d’affaires, vous devez vous concentrer sur les motivations qui se cachent (ou pas) derrière votre projet de création ou de développement d’entreprise :

  • qui voulez-vous servir ?
  • que voulez-vous offrir ?
  • quand voulez-vous commencer ?
  • où allez-vous vous installer ?
  • pourquoi voulez-vous démarrer une telle activité ?
  • comment allez-vous fusionner toutes ces choses pour créer une entreprise prospère ?

Ce sont les principales raisons pour lesquelles vous vous lancez en affaires et elles doivent rester au premier plan lorsque vous avez des décisions à prendre.

Visualisez votre rêve ultime…

Votre grand rêve est un autre point sur lequel vous pouvez passer un  peu de temps… Combien d’argent voulez-vous générer au cours des 5 prochaines années (chiffre d’affaire et revenu net) ? Voulez-vous vendre plusieurs produits, avoir plusieurs sites internet ? Prenez le temps de décrire votre plus grand rêve et intégrez-le dans votre business plan à l’aide d’objectif concrets.

Deuxième étape :  le plan !

Considérez votre plan d’affaires comme une montagne. Votre mission est à la base de la montagne tandis que votre grand rêve est au sommet. Tout ce qui se trouve entre les deux est ce que vous devez planifier et ces étapes doivent évidemment être incorporées dans le plan d’affaires.

  • Quels nouveaux produits et/ou services voulez-vous créer ?
  • À quelle fréquence voulez-vous les lancer ?
  • Comment pouvez-vous mettre en place un revenu passif ou un revenu d’affiliation dans votre entreprise ?
  • Y a-t-il des conférences, des vidéos ou des webinaires réguliers qui vous permettront d’étendre le rayonnement de votre entreprise et la visibilité de votre marque, de vos offres ?
  • Que pouvez-vous ajouter à votre entonnoir de vente pour ceux qui ne sont pas encore prêts à acheter votre offre principale ?
Le plan, c’est ce qui compte (pour gagner du temps plus tard)

Troisième étape : passer à l’action.

C’est ici que les objectifs planifiés sont divisés en étapes principales puis en sous-étapes plus petites et réalisables. Au lieu de dire simplement que je veux écrire un livre, décomposez le processus dans son intégralité. Combien de temps pouvez-vous consacrer chaque jour à l’écriture ? Voulez-vous vous auto-publier ou trouver un éditeur ? Vous devrez veiller à la mise en page et concevoir la couverture. Ce sont des étapes qui peuvent être facilement rayées de votre liste de choses à faire une fois qu’elles sont terminées. Il faut aller au plus près de la production, c’est-à-dire des processus qui génèrent de la nouveauté et de la plus-value, au plus bas niveau possible.

Ne vous laissez pas décourager. Vous n’avez pas besoin de planifier cinq ans d’actions en une seule fois. L’idée est de planifier une année à la fois, en gardant à l’esprit votre objectif, afin que les étapes d’action deviennent un simple cheminement vers la concrétisation de votre rêve. Il faut voir tout cela d’un point de vue gestion de projet, ni plus ni moins.

Open Time ! : ma formation qui vous fera réussir tous vos projets

Si tout cela vous fait peur ou vous intimide, c’est que vous n’êtes pas à l’aise avec la planification et la gestion du temps. Vous devez apprendre à décrire vos projets, à les découper en étapes et sous-étapes, à les placer dans le temps, à les concrétiser au jour le jour. C’est le secret de la réussite ! Si vous voulez tout savoir sur ces sujets, et devenir maître de tous vos projets personnels et professionnels : inscrivez-vous à ma formation Open Time ! : tous les détails sont ici (tarif, contenu, etc…).

Du contenu gratuit qui rapporte

Bonjour,

l’une des clés de la réussite dans le marketing sur internet, c’est la capacité à produire du contenu susceptible d’intéresser suffisamment le visiteur pour qu’il vous donne ses coordonnées afin de récupérer ce contenu.

L’exemple ci-dessus, une simple infographie qui présente un plan étape par étape, est typique.

Cela s’appelle du gratuit qui  rapporte.

Vous proposez un document ou accès à un document (vidéo, démonstration, conseils, astuces…) gratuitement en échange des coordonnées du prospect.

Les utilisations du gratuit ne se limitent d’ailleurs pas à la création de mailing-list, puisque vous pouvez utiliser ces petits cadeaux à des fins diverses :

  • construire une mailing-list,
  • relancer une mailing-list assoupie,
  • segmenter une mailing-list,
  • communiquer/diffuser sur les réseaux sociaux
  • promouvoir un produit/service

Pour que cela fonctionne il faut toujours garder deux choses en tête :

  1. votre objectif (comment allez-vous concevoir le document pour qu’il réponde à votre but)
  2. l’intérêt du prospect (quel contenu sera utile et perçu positivement)

J’ai d’ailleurs conçu une nouvelle série de mini-guides (payants :o)) sur cette thématique précise :

Comment concevoir et monétiser du contenu gratuit qui rapporte ?

Le module 1 est disponible et porte sur les infographie, les feuilles d’astuce, et les fiches de conseils.

Le module 2 portera sur les feuilles de travail, ce qui un peu différent.

Bon marketing,

Nicolas.

De quels outils et services ai-je besoin pour lancer mon entreprise de produits d’information ?

De quels outils et services ai-je besoin pour lancer mon entreprise de produits d’information ?

L’intérêt de diriger une entreprise de produits d’information est que vous pouvez mettre la main sur des outils très puissants à bon marché ou même gratuitement. Vous pouvez utiliser ces outils pour automatiser votre activité, faciliter vos tâches quotidiennes et plus encore. Voici les outils et services que je recommande.

Répondeur automatique d’emails (ou autorépondeur)

Vous pouvez utiliser un répondeur automatique pour créer une liste de prospects, une liste de clients et/ou une liste de partenaires et d’affiliés. Vous pouvez même utiliser un autorépondeur pour mettre en place un cours ou un site d’adhésion à durée déterminée. C’est un outil absolument indispensable et je vous conseille de rester fidèle aux plateformes les plus connues car elles sont réputées à juste titre :

GetResponse : C’est l’autorépondeur que j’utilise et je vous le recommande chaudement. Non seulement les fonctionnalités basiques sont présentes mais en plus il existe des systèmes avancés d’automatisation (en fonction du comportement du prospect), sans compter la possibilité d’organiser et de faire des webinaires, de faire des sondages en ligne, de faire des landing pages etc…En plus l’interface est en français ! http://www.getresponse.com

Aweber : C’est l’un des répondeurs automatiques les plus anciens et les plus réputés, car ils accordent beaucoup d’importance aux fonctionnalités clés telles que la délivrabilité et les tests/suivi. Pas aussi complet que GetResponse cependant. Voir http://www.aweber.com.

MailChimp : Si vous commencez à peine et cherchez un moyen moins cher de créer une liste de diffusion, vous pouvez essayer MailChimp car il existe une version gratuite (mais limitée). Voir http://www.mailchimp.com.

SGautorépondeur : cocorico c’est une plateforme française. Je ne l’ai pas essayée mais elle a bonne réputation et les fonctionnalités on l’air vraiment intéressantes. https://sg-autorepondeur.com

Plate-forme de blog

De nombreuses solutions de gestion de contenu et de blogs sont disponibles. Cependant, une seule d’entre elles est gratuite, sécurisée, facile à installer, facile à utiliser et vous permet de une personnalisation complète sur votre propre domaine. Cette plateforme c’est bien évidement WordPress. https://fr.wordpress.org.

Hébergement de site

La clé à retenir est encore une fois de choisir un hébergeur de bonne réputation. Je vous suggère 1&1 et le français OVH.

Plates-formes de sous-traitance

Si vous avez l’intention de sous-traiter certaines de vos activités (c’est une bonne idée !), alors vous aurez besoin de trouver des freelancers. Parmi les bons endroits à visiter, on peut citer deux des plateformes freelance les plus réputées et les plus anciennes: https://www.fr.freelancer.com et www.upwork.com. Sans compter http://www.fiverr.com pour tout ce qui a trait aux graphismes, à l’édition etc…mais il vous faudra parler, ou plus tôt écrire, en anglais.

Traitement des paiements

Le mode de paiement que vous choisissez dépend du type de paiement que vous souhaitez accepter, de ce que vous vendez et même de l’endroit où vous résidez dans le monde. Voici quelques-uns des meilleurs choix:

PayPal : c’est une excellente option puisqu’elle est largement diffusée, acceptée, et très connue à travers le monde. Vous pouvez vendre à la fois des biens numériques et physiques. Il n’ y a pas de programme d’affiliation intégré, mais vous pouvez intégrer différents scripts avec PayPal pour exécuter votre propre programme d’affiliation. Voir http://www.paypal.com.

ClickBank : Bonne option si vous vendez des biens numériques, en particulier si vous avez l’intention de lancer un programme d’affiliation. ClickBank s’occupe de tout, y compris de la vérification de vos affiliés. Voir www.clickbank.com pour plus d’informations. L’équivalent français est la plateforme bien connue http://www.1TPE.com.

Nouvelles plateformes : de nouvelles plateformes apparaissent régulièrement, comme stripe, qui prend de l’ampleur. Vous pouvez aussi contacter votre propre banque qui propose probablement des solutions dédiées.

[grwebform url= »https://app.getresponse.com/view_webform_v2.js?u=Dp&webforms_id=16298901″ css= »on » center= »off » center_margin= »200″/]

Création de produits

Les outils dont vous avez besoin pour créer un produit dépendent de ce que vous créez ! Toutefois, la plupart des vendeurs de produits d’information créent des produits sous forme de texte (tels que les ebooks et les guides, rapports etc…) ainsi que des produits vidéo. Voici les outils que vous pourriez utiliser:

OpenOffice.org : Si votre ordinateur n’ a pas Microsoft Office ou une suite d’outils similaires, alors consultez cette alternative gratuite. Cette suite comprend également une imprimante virtuelle PDF, ce qui vous permet de convertir vos documents texte au format pdf. Voir www.openoffice.org.

CONSEIL : le cloud peut faire un peu peur, mais en fait il n’y a pas de raisons. J’utilise depuis quelques temps la plateforme OneDrive de Microsoft pour stocker mes documents qui restent disponibles partout puisqu’une simple connexion internet suffit. Les outils Word et Excel sont disponibles online, ce qui est très pratique, il existe des versions Android et iOS assez performante, et vous pouvez toujours travailler sans internet car la mise à jour se fera lors de votre prochaine connexion. Je dois avouer que j’étais un peu sceptique au début mais à l’usage cela s’avère très très pratique.

Camtasia : Si vous enregistrez des vidéos à l’écran (peut-être en utilisant des diaporamas PowerPoint ?), Camtasia est LA référence tant pour l’enregistrement que le montage. Voir http://www.techsmith.com/camtasia.html pour plus d’informations.

Conclusion

Vous avez donc là quelques-uns des outils les plus courants dont vous aurez besoin pour lancer votre entreprise de produits d’information. Bien sûr je n’ai pas tout évoqué dans cet article mais il faut bien commencer quelque part. Allez-y, testez et choisissez ceux qui vous conviennent ! Et n’oubliez pas que si vous voulez en savoir plus sur les ebooks, notamment comment les utiliser comme puissants outils de marketing, vous pouvez parcourir l’excellent blog ebook-publication ici : http://www.ebook-publication.fr